WIDEX BLOG

Pourquoi certains sons nous incommodent instantanément (lors d’Halloween)

30-09-2019
30-09-2019

Vous pourriez penser que vous n’êtes pas effrayable facilement. Mais quand il s’agit de sons terribles, il ne peut être d’autres solutions. Parce que tout est dans votre biologie.
Halloween est à venir! Et bien que les costumes minutieusement pensés et les citrouilles à l’air terrifiant puissent être efficaces, les sons effrayants d’Halloween peuvent vraiment épouvanter le gaulois qui est en vous.

Le son n'est en réalité qu’un ensemble de vibrations - pourquoi certaines déclenchent-elles une peur instantanée?

Il semblerait que tout soit question de biologie. Notre cerveau a évolué pour que nous craignons ce que l’on appelle les sons non linéaires, du moins certains d’entre eux.

Les sons non linéaires sont des ondes sonores d'amplitude très élevée et de volume supérieur à celui des autres sons. Ils contiennent souvent des sauts de fréquence, des harmonies non standard ou du chaos et du bruit; vous pouvez les reproduire en modifiant brutalement la fréquence de certains instruments acoustiques.

Les sons non linéaires, comme le cri d'un animal ou d’un homme, nous effraient, car ils dépassent la capacité normale des cordes vocales. Et nos cerveaux ont évolué pour comprendre l’anomalie de ces sons; nous savons donc instantanément que quelque chose ne va pas ou qu’il y a un danger à proximité.

En fait, notre cerveau réagit spontanément à ces sons sans même analyser ce qui se passe et avant que nous ayons réagi. C’est un mécanisme de survie inscrit dans nos gènes.

LE SAVEZ-VOUS

Entendre exploite l’un de nos cinq sens et cela passe par simplement cinq nerfs avant réaction. Le processus s’achève avant même que votre cerveau ait vraiment compris ce qui s'est passé.
  

Nous pouvons constaté que les films, en particulier les films d’horreur, s’appuient sur des sons non linéaires destinés à rendre la vidéo plus captivante.

Est-ce que les cinéastes les ont utilisés intentionnellement pour effrayer? Oui, probablement. Mais une chose est sûre: même si les images peuvent être effrayantes, la biologie de l’évolution nous a amenés à avoir plus peur de certains sons.

Donc, si vous êtes facilement émotif, assurez-vous de désactiver les pires scènes audio de vos prochains films d'Halloween ... et profitez-en!