WIDEX BLOG

7 mythes sur les acouphènes

: 31-12-2018
: 13-03-2019

Vous entendez dans votre oreille un sifflement ou un bourdonnement qui ne semble pas disparaître. Cette sensation sonore correspond probablement à des acouphènes. Il est possible que votre médecin vous ait dit qu’il n’existe aucune solution pour vous soulager et qu’il vous faudra tout bonnement faire face? 

En fait, les acouphènes peuvent être au mieux gênants, au pire handicapants – mais il existe des solutions pour les rendre plus acceptables. Voici quelques-unes parmi les idées fausses sur les acouphènes et ce que vous devez savoir.
 

MYTHE: Je ne peux rien faire pour mes acouphènes.


FAIT: Certains patients consultent leur médecin pour une gêne sonore dans l’oreille telle qu’un sifflement ou un bourdonnement et s’entendent dire qu’il n’existe pas de solution. “Vous devez “faire” avec ces acouphènes”, vous-est il dit. “Essayez de les ignorer.” En fait de nombreux moyens sont mis à votre disposition pour vous soulager de vos acouphènes. 

Voici quelques méthodes reconnues pour réduire la gêne due aux bourdonnements dans vos oreilles: 
-  La thérapie sonore – Un important élément dans la traitement des acouphènes repose sur le maintien d’un environnement sonore. L’amplification sonore par des aides auditives, l’influence environnementale, la musique ou un générateur de bruits peuvent vous soulager en minimisant la perception de ce bourdonnement ou de ce sifflement acouphènique par réduction du contraste avec l’environnement sonore. 

-  Protection auditive– L’exposition au bruit est la cause principale des acouphènes. Porter des protections auditives en environnements très sonores peut réduire l’émergence d’acouphènes.

-  Prise en charge des acouphènes – L’évaluation et la prise en charge par un professionnel de l’audition expérimenté en acouphènes peut vous aider à identifier l’origine de votre gêne et à minimiser son impact négatif sur votre quotidien. Les effets déstabilisants des acouphènes sont souvent atténués par une prise en charge pluridisciplinaire associée à une thérapie sonore. 

-   Les tonalités ZEN dans les aides auditives – Les tonalités ZEN peuvent soulager votre gêne liée aux acouphènes. Elles sont proposées par toutes les aides auditves WIDEX. En complément de l’amplification sonore environnementale, les programmes ZEN des aides auditives atténuent la perception des acouphènes. 

-  Exercices de relaxation – Le stress aggrave souvent les acouphènes. Prenez le temps de lire, de marcher ou de pratiquer des exercices respiratoires de relaxation pour vous détendre.

Un exemple de gêne sonore acouphénique:



MYTHE: L’acouphène est temporaire. Il disparaitra prochainement.


FAIT: Certaines formes d’acouphènes sont temporaires et résultent d’une récente exposition à un bruit fort, alors que d’autres sont durables et se répètent en épisodes récurrents. Les acouphènes peuvent affecter votre vie en bien des niveaux.  Le système national de santé en Grande Bretagne reconnait plusieurs types d’acouphènes. 

Cela concerne ces acouphènes:

-  Acouphènes moyenne fréquence – Cette forme d’acouphènes, souvent perçus comme des bourdonnements, peut aisément être masquée par un son plus fort. Les patients concernés par ce type d’acouphènes les constatent généralement en environnement très calme, lors de l’endormissement ou en lisant. 

Acouphènes aigus – La plupart des personnes concernées par de tels acouphènes aigus, les perçoivent comme un sifflement aigu. Parfois cette gêne est liée à la posture adoptée – vous ne les entendrez plus assis ou couché ou en tournant la tête sur le côté. 

-  Acouphènes basse fréquence – Les acouphènes peuvent parfois être perçus comme un son grave tel un grondement.

-  Sensations musicales– Plus rarement les acouphènes sont perçus comme une sensation musicale.

MYTHE: Il existe un traitement médicamenteux pour les acouphènes

FAIT: Certains laboratoires essaieront de vous convaincre de l’efficacité d’un remède miracle qui solutionera vos acouphènes avec quelques pilules. De nombreuses études ont été menées autour de la prise en charge médicamenteuse des acouphènes et de suppléments vitaminés. À ce jour, l’efficacité des ces solutions n’a pas été constatée. Seules la prise en charge des acouphènes par habituation et par relaxation et la thérapie sonore sont reconnues performantes pour rendre ces gênes acceptables.

MYTHE: Les aides auditives ne sont d’aucun secours pour prendre en charge les acouphènes.

FAIT: Les aides auditives sont l’un des moyens les plus efficaces dans la prise en charge des acouphènes. Les aides auditives WIDEX sont tout particulièrement reconnues par les patients acouphéniques car: 

-  Elles fournissent une amplification maximum des bruits environnentaux de faible intensité, réduisant ainsi le contraste entre l’intensité des acouphènes et le silence. 

-  Elles limitent l’intensité sonore du son amplifié dans les oreilles du patient en environnement bruyant, évitant toute apparition ou aggravation de perte auditive 

-  Les aides auditives peuvent être délivrées avec Widex ZEN, un programme qui émet des tonalités douces pour apaiser le ressenti des acouphènes, lorsque vous en avez besoin. 

MYTHE: Acouphènes et perte auditive ne sont pas liés. 

FAIT: Bon nombre de patients acouphéniques présente également une perte auditive. Une récente étude Française a montré que sur 123 personnes acouphéniques, une seule ne présentait pas de perte auditive. L’Association Britannique des Acouphènes estime que 90% de la population acouphénique est également malentendante. De plus, les études montrent que les interlocuteurs qui pensent correctement entendre, présentent une perte auditive insoupçonnée. 

MYTHE: Je n’ai jamais écouté de la musique à un niveau excessif, je n’aurai pas d’acouphènes. 

FAIT: L’exposition au bruit est l’une des causes des acouphènes – mais il y en a tellement d’autres. 

MYTHE: Les acouphènes sont un nouveau fait de société lié aux MP3.  Avant, les gens n’en avaient pas.

FAIT: De tout temps il a été question d’acouphènes. Une étude de 2004 écrivait que le phénomène était déjà décrit en Égypte Ancienne et a fait référence. D’autres supports ont montré que le renommé compositeur Ludwig Van Beethoven présentait des acouphènes.