WIDEX BLOG

L'histoire des appareils auditifs – du cornet au petit appareil RIC

17-09-2019
20-09-2019

Les appareils auditifs actuels sont bien loin de ceux que portait votre grand-père dans les années 1960. Et nous sommes à des années lumière des solutions auditives proposées au début du 20ème siècle.
Comment sommes-nous passés des cornets aux petits appareils sophistiqués?

Au 17e siècle: le sonotone

Le cornet était le premier véritable appareil auditif. Il a été inventé au 17ème siècle et ressemblait à ce que vous imaginez, une trompette. Mais à l'époque, il n'y a ni amplification du son ni esthétisme, et le sonotone ne peut aller au delà que capter le son et le diriger à l'oreille.

Le 19e siècle: Remplaçons le cornet

Au 19ème siècle, la trompette auditive a été repensée. Maintenant, l'accessoire était orné de gravures sophistiquées, de couleur et de moulures pour le rendre plus attrayant et pour faire oublier la perte auditive.

Les magnifiques bandeaux acoustiques appelés Aurolese Phones étaient très populaires. Mais il y avait aussi l'Acoustic Fan, l'Audiophone, le Dentaphone, les Acoustic Chairs et même le Beard Receptacle. Tous ont été conçus pour aider les malentendants à mieux entendre - et, dans une certaine mesure, à dissimuler l'appareil qui les a aidés dans ce sens.

À cette époque, les pertes auditives étaient inexactement associées à d'autres handicaps, stigmatisant fortement les malentendants. C'est pourquoi une solution auditive même peu discrète, était une option attrayante.

1898: Apparition del'aide auditive électrique

En 1876, le téléphone est inventé. Vous pouvez aussi exploiter un signal sonore transmis électriquement dans d'autres domaines. Cela a pris quelques années, avant le tournant du siècle, pour que le premier appareil auditif électrique, l'Akouphone, soit inventé en 1898. Le son pouvait alors être transmis à l'aide d'un courant électrique.

L'Akouphone se composait d'un microphone séparé, de casques d'écoute et d'une grosse batterie volumineuse qui ne durait que quelques heures. Malheureusement, cela en rendait l'utilisation très difficile. L'appareil était également coûteux, de sorte que seules quelques personnes pouvaient s'offrir un Akouphone.

Les années 1900: Les appareils auditifs électroniques deviennent plus petits (mais toujours peu pratiques)

Au début du 20e siècle, les appareils auditifs ont vu leur taille se réduire. Néanmoins, vous deviez porter l'amplificateur et les piles autour du cou. Le microphone était tenu à la main. Ainsi, quiconque s'adressant à vous pouvait parler directement dans le microphone - un peu comme un journaliste utiliserait un microphone aujourd'hui.
À ce stade, la taille du microphone est corrélée à la perte auditive de la personne. Donc, si votre déficience auditive est profonde, vous devez transporter un très gros microphone.

Les années 50: La radio à transistor réduit la taille des aides auditives, les rendant plus facile à transporter

La révolution suivante dans le domaine des appareils auditifs a eu lieu au milieu du XXe siècle, peu après l'invention de la radio à transistor; cela a permis rapidement de pouvoir porter les appareils auditifs au-dessus ou derrière l'oreille ce qui les rend plus pratiques. Déjà à cette époque les prothèses auditives ressemblaient aux solutions d'aujourd'hui. Et, à partir des années 70, vous pouviez même vous procurer des prothèses auditives intra-auriculaires.

Les années 90: Les aides auditives deviennent numériques (et toujours plus petites)

Jusque dans les années 1980, les aides auditives exploitaient la technologie analogique. Mais nous sommes ensuite passés à des solutions numériques et les appareils auditifs ont pu désormais convertir un signal analogique, le traiter numériquement, puis envoyer un signal analogique à l'oreille de l'utilisateur.

La numérisation des appareils auditifs a fait une énorme différence pour les malentendants. Le petit ordinateur programmable à l'intérieur de l'aide auditive pouvait amplifier très précisément des millions de signaux sonores différents et améliorer considérablement la qualité du son émis par l'aide auditive.

De nos jours: Complète connectivité dans un design discret

En ce 21e siècle, les appareils auditifs sont plus intelligents que jamais et beaucoup d'entre eux peuvent également se connecter à Internet.

Cela signifie qu'ils peuvent utiliser Internet pour communiquer avec votre smartphone, votre téléphone ou votre téléviseur, vous permettant ainsi d'écouter de la musique, de prendre des appels et d'entendre la télévision directement dans votre aide auditive, parfois à l'aide d'un accessoire d'aide à l'écoute.

Certains appareils auditifs sont si intelligents qu'ils peuvent prédire comment vous voulez entendre dans une situation donnée, en fonction de vos réglages précédents. Et avec l'Internet des objets (IoT), vos aides auditives connectées peuvent même communiquer avec votre machine à café ou l'éclairage de votre maison.

Même si les aides auditives sont très petites et discrètes, les solutions d'aujourd'hui sont de petits ordinateurs extrêmemnt puissants. Elles traitent automatiquement l'information sonore pour vous fournir le meilleur son où que vous soyez, en s'adaptant à l'environnement lorsque vous vous déplacez. Elles savent quand vous voulez entendre ou non la parole en function des lieux. Certains appareils auditifs vous permettent même de personnaliser davantage votre audition grâce aux applications sur votre téléphone.

Les appareils auditifs ont grandement évolué depuis le cornet. De la simple captation du son au 17ème siècle, les aides auditives aujourd'hui peuvent effectuer des millions de calculs pour offrir la meilleure expérience d'écoute au porteur. C'est une différence appréciable pour les personnes malentendantes et se déclinent dans de nombreux modèles, couleurs et tailles. Il existe de nombreuses options qui répondront à vos besoins.

Souhaitez-vous en savoir plus sur les différents types d'appareils auditifs?

Téléchargez notre e-livret: Qu'est ce qu'une aide auditive?